Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MON MARAÎCHER A LA CASSEROLE

Arnaud passe à la casserole !

10 Juillet 2013 , Rédigé par CRH Publié dans #mes producteurs & commerçants

Depuis l'ouverture du blog il y a quelques semaines, je vous parle de ses carottes, ses salades, ses petits pois, ses courgettes de toutes les couleurs... Je l'ai découvert un peu par hasard en m'arrêtant un soir sur un tout petit marché. Son étal n'était pas monstrueux mais fleurait bon le produit de saison. En me rapprochant, j'ai découvert un petit producteur local, amoureux des bons produits. Il est toujours accueillant, de bon conseil et a toujours une nouveauté à faire découvrir. Quand je fais les courses, c'est par lui que je commence: il a pré-mijoté les légumes dans ses terres et ce sont eux qui donnent l'impulsion des menus de la semaine.

Vous pouvez retrouver l'actualité de sa production sur son blog si frais et coloré:

http://hypelegumes.wordpress.com/

Je lui ai posé quelques petites questions auxquelles il a accepté de répondre avec générosité, pour notre plus grand plaisir.

Retour de marché avant transformation en printanière. Vous avez déjà vu une aussi grosse botte de persil ??Retour de marché avant transformation en printanière. Vous avez déjà vu une aussi grosse botte de persil ??

Retour de marché avant transformation en printanière. Vous avez déjà vu une aussi grosse botte de persil ??

MMALC: Qu’est-ce qui vous a amené à faire ce métier ? Qu’aimez-vous en particulier dans votre métier ?

Arnaud: Difficile de faire court sur le sujet...

Il paraît qu’il existe chez certaines  personnes la crise de la quarantaine et bien je confirme que c’est vrai à titre personnel.

Après des années passées tant bien que mal dans l’univers impitoyable de la publicité et du marketing, j’avais sans cesse dans l’idée de faire autre chose que de vendre du vent et des concepts destinés à la fameuse ménagère de moins de 50 ans...

Il y a environ 10 ans, lors d’un retour maison en RER, j’ai eu la folle idée de tout quitter et de revenir à l’une de mes passions : la culture des légumes.

Bref , l’esprit d’authenticité et le retour aux choses simples dans un monde déjà soumis à des techniques industrielles aux traçabilités plus que douteuses...

Ayant la chance d’avoir un peu de terres cultivables non loin de la maison, j’ai donc commencé tout seul à me lancer à l’aventure.

A cette époque, l’idée des paniers commençait à faire son apparition en France et tout naturellement je me suis lancé sur le créneau.

Au regard du succès rencontré par ce concept et du nombre croissant de clients, je me suis vite retrouvé «trop petit» pour pouvoir honorer l’ensemble des commandes hebdomadaires.

A ce moment important de ma nouvelle «vie», trois choix se sont rapidement imposés pour continuer cette folle aventure :

1- Trouver de nouvelles parcelles afin d’étendre la production et tous les investissements financiers qui vont avec...

2- Arrêter et redescendre sur terre...

3- Une rencontre comme il en existe peu dans sa vie...

Par le plus grand des hasards, ce qui fait que parfois la vie peut se révéler magique, j’ai fait la connaissance d’un maraîcher qui a eu la délicatesse de m’écouter et de m’ouvrir les yeux sur ma crise de la quarantaine.

De cette rencontre, est née une amitié sincère, qui m’a permis d’envisager une nouvelle dimension à mon projet de départ.

C’est cette association qui me permet à ce jour de pouvoir proposer chaque semaine des légumes d’exception et d’émotion.

 Ce que j’aime dans mon métier en dehors de la qualité des légumes, ce sont vous les clients que je rencontre chaque semaine qu’il vente, qu’il neige.

Ce lien hebdomadaire est notre seule récompense...quand une personne vous dit : «je n’ai jamais mangé une tomate aussi bonne que les vôtres», ma journée est comblée, je n’en demande pas plus.

 Savoir se contenter de petits moments de simplicité dans ce monde qui va de plus en plus vite c’est plus qu’essentiel : c’est vital...  

des navets et des carottes de toutes les couleurs... des navets et des carottes de toutes les couleurs...

des navets et des carottes de toutes les couleurs...

MMALC: Avez-vous des projets ?

Arnaud: Dans ce monde qui va si vite, nous nous apercevons que la nouvelle génération fréquente de moins en moins les marchés de fin de semaine.

De ce fait, il nous incombe d’aller directement au devant de cette clientèle et de proposer des canaux de distribution alternatifs et novateurs.

C’est pourquoi, nous sommes actuellement à la recherche de comités d’entreprises, de sociétés qui seraient susceptibles de nous recevoir et d’offrir aux collaborateurs nos légumes. C’est le défi 2013-2014.

un avant-goût...

un avant-goût...

MMALC: Comment convaincre les gens de venir chez vous plutôt qu’en grande surface ?

Arnaud: Cette question dépasse la qualité, la traçabilité, la fraicheur et le goût authentique de nos légumes...

Il est encore temps de militer pour la défense du monde artisanal et du «fait maison».

Changeons nos comportements et tournons-nous vers ce patrimoine unique au monde.

Un bon steack de boeuf vous le trouverez chez votre boucher, de même pour un bon fromage chez votre fromager-affineur, un bon filet filet de lieu noir de la Turballe chez votre poissonnier...

Mais le plus important que vous n’aurez jamais en grandes surfaces, c’est un sourire, une petite attention, un échange...la simplicité tout simplement...

les plus beaux et meilleurs fenouil de la région!!

les plus beaux et meilleurs fenouil de la région!!

MMALC: Quel est le produit que vous aimez plus particulièrement ? Pour quelles raisons ?

Arnaud: Les tomates...

La raison : quand certaines personnes osent avouer qu’elles ne savaient pas que les tomates pouvaient avoir ce goût si particulier...

 

MMALC: Avez-vous une recette, mettant en valeur un de vos produits, à nous proposer ?

Arnaud: C’est l’été donc forcément une petite recette simple mais ô combien délicieuse :

1 grosse coeur de boeuf ananas d’environ 1kg

Couper en fines tranches, disposer dans un plat, verser un filet d’huile d’olive

Disposer de fines tranches la Mozza (la vraie comme celle de mon ami Stéphane le fromager à Juziers)

Un peu de basilic rouge et le tour est joué...

Servir avec un bon rosé de Provence... Bon appétit. 

Ainsi, vous le reconnaîtrez!

Ainsi, vous le reconnaîtrez!

Où peut-on retrouver Arnaud??? (je sais que vous êtes quelques-un à vous poser la question!!)

JE NE SAIS PAS CAR IL A DISPARU DE MON MARCHE SANS CRIER GARE (màj du 17/05/17)

Désolée...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pascale 10/07/2013 19:51

Moi, j'y vais vendredi pour les fenouils que j'adore et les premières tomates que j'espère... Et j'y emmène Mariie-Laurence ...

Céline 11/07/2013 00:38

Miam, les fenouils! Marie-Laurence ne sera pas déçue!! Parole de BELZEP'
Bisous!!

Gilles 10/07/2013 18:26

Bravo pour cette présentation , tout y est ,
un titre accrocheur ...
une bio concise et pertinente,
de l'émotion,
de belles photos
et l'envie de le rencontrer,

Céline 11/07/2013 00:37

Merci beaucoup Gilles!!

Arnaud 10/07/2013 16:45

Tout savoir sur le basilic rouge + petit concours 100% USA...ce soir sur mon blog...

Céline 11/07/2013 00:39

Il va falloir que je me mette en quête du fameux soda (voire même que je le goûte... ce qui en étonnera plus d'un!!)

Arnaud 10/07/2013 16:42

no comment :-))

10/07/2013 14:46

Yesssss Merci pour cet interview et ces renseignements... Je m'en vais faire un petit tour, un de ces mercredis matin vers Chambourcy pour pouvoir enfin rencontrer Arnaud et acheter du chou fleur abricot tellement succulent... Des carottes rouges si surprenantes et d'autres trouvailles... Ainsi que... Les célèbres fenouils ;) J'en ai l'eau à la bouche... Et le plat tomate mozza, j'en raffole... Et je ne connais pas le basilic rouge!!!

Céline 11/07/2013 00:36

C'est cool Sô!! Le basilic rouge, c'est trop bon!! Bisous!!